Un an plus tard, Huawei subit plus que jamais les effets de l'embargo américain

Par Bastien Lion (@BastienLion)Partager :

6

2

Les sanctions américaines de l'été 2020 font encore des ravages sur les chiffres de Huawei. Ses derniers résultats semestriels font état d'une baisse de 29 % du chiffre d'affaires d'une année sur l'autre.

Un an après les sanctions instaurées par l'administration Trump, Huawei tire plus que jamais la langue. Le constructeur chinois vient de publier ses résultats pour le premier semestre 2021, et alors que ceux présentés en mars pour l'exercice 2020 faisaient encore illusion, les derniers chiffres sont loin d'être au beau fixe.

Son chiffre d'affaires s'élève ainsi à 320,4 milliards de yuans, soit un peu moins de 50 milliards de dollars. Des revenus qui peuvent paraître importants, mais qui sont pourtant en chute de 29 % par rapport au premier semestre 2020. La division "consommation", qui englobe notamment les ventes de téléphones portables, enregistre à elle seule une baisse de 47 % des revenus générés, et tombe à 135,7 milliards de dollars.

à lire également :3NEWS : Smartphone / Téléphone portableHuawei dans l'œil du cyclone

Huawei : fin de la licence temporaire accordée par les États-Unis

Les plus récentes mises à jour de sécurité Android reçues par les mobiles Huawei pourraient bien être les dernières puisque les États-Uni...

Huawei perd pied, y compris en Chine

Un an plus tard, Huawei subit plus que jamais les effets de l'embargo américain

Seule la marge bénéficiaire nette du fabricant est en hausse, passant de 9,2 % à 9,8 % d'une année sur l'autre. Une maigre consolation pour Huawei, qui a vécu une chute des plus brutales en l'espace d'à peine plus d'un an. Privée d'Android et des applications Google par les sanctions américaines, écartée du marché de la 5G dans certains pays européens, l'entreprise dégringole même en Chine, où elle est sortie du classement des 5 plus gros vendeurs de smartphones. Ironie du sort, le cinquième constructeur de ce classement n'est autre que Honor, dont Huawei s'était séparé en novembre dernier afin de ne pas l'embarquer dans sa chute.

à lire également :3NEWS : Smartphone / Téléphone portable

Huawei a vendu Honor à un consortium chinois

Huawei pourrait vendre Honor afin de s'offrir un peu d'air en ces temps de crise. Le géant chinois discuterait avec Xiaomi, TCL ou encore...

Désormais, l'heure n'est donc plus aux performances, mais à la préservation de ce qui peut être sauvé. "Notre objectif est de survivre, et de le faire durablement", déclare ainsi le président de Huawei, Eric Xu, dans le communiqué accompagnant les résultats. "Nous avons traversé une période difficile, et tous nos employés sont allés de l'avant avec une détermination et une force extraordinaires. […] Pour l'avenir, nous continuons à croire profondément aux vertus de la technologie pour apporter des solutions nouvelles aux problèmes auxquels le monde est confronté actuellement. Nous continuerons à innover pour contribuer à la construction d'un monde intelligent et à faible émission de carbone."

Bastien Lion@BastienLion

Robot newser multi-fonctions, semble bloqué sur la position « bavard », émet constamment des sons semblables à des mélodies bien connues. Peut être utile lors d’un karaoké.

Samsung Galaxy S21FE : très bien, mais trop tard ?
Mots clés:
  • quel téléphone huawei est bon