Tout savoir sur Huawei HarmonyOS : kézako, premières impressions et appareils compatibles

Mise à jour du 01/10/2021 - D'après IT Home News, HarmonyOS 3.0 pourrait être dévoilé le 24 octobre prochain, date à laquelle Huawei a organisé une conférence de presse pour les développeurs, la Huawei Developer Conference. Nous amenderons notre article quand nous en serons davantage sur cette mise jour.Tout savoir sur Huawei HarmonyOS : kézako, premières impressions et appareils compatibles

Lors de sa conférence du 2 juin, Huawei a mis l'accent sur son OS maison qui animera prochainement son écosystème de produits. Nous avons pu l'expérimenter sur les derniers appareils le composant à l'occasion d'une courte session de démonstration.

HarmonyOS : qu'est-ce que c'est ?

Huawei a officialisé son système d'exploitation en août 2019, mais il ne constituait pas encore une alternative crédible à Android. Pressée par les sanctions étasuniennes, l'entreprise contrainte de composer sans les Google Mobile Services (GMS) et dépossédée de sa licence Android a accéléré le développement de son OS maison et de ses Huawei Mobile Services (HMS) dans l'objectif de présenter une solution prête à intégrer tous les produits de son écosystème. Le Huawei Vision a ouvert la marche en 2019 lorsque Honor était encore une filiale de Huawei. Désormais, HarmonyOS dans sa version 2.0 s'apprête à recouvrir tout l'écosystème de l'entreprise sauf l'univers du PC qui devrait continuer à évoluer sous Windows.

Si l'on se fie aux trouvailles des équipes d'Ars Technica qui ont décortiqué le code source de HarmonyOS 2.0, ce système serait basé sur AOSP (Android Open Source Project). À l'instar d'Amazon Fire OS, il s'agirait d'un fork d'Android. Son interface s'apparente donc à celle d'une surcouche greffée sur l'OS de Google. Les applications Android existantes fonctionnent sur les appareils équipés de la plateforme. Le constructeur compte opérer une transition progressive vers HarmonyOS et aurait reçu l'engagement de 4 millions de développeurs pour concevoir des applications consacrées à son système d'exploitation. À l'heure actuelle, plus de 134 000 applications tournent intégralement avec les HMS.

HarmonyOS est une réalité très claire en Chine puisque modelée par un écosystème né en 2019. En France et en Europe, c'est une toute autre histoire, mais l'introduction de produits évoluant sous cet OS pourrait permettre à la marque de le populariser.

À quoi ça ressemble ?

Nous avons pu expérimenter brièvement HarmonyOS 2.0 il y a quelques jours. Comme dit plus haut, il s'agit d'un OS multiplateforme destiné à fonctionner sur tous les produits qui composent et composeront l'écosystème de la marque exceptés les PC.

Lors de son événement du 2 juin, Huawei a notamment présenté HarmonyOS 2.0 sur smartphone. Un aperçu de l'interface des futurs P50 en somme. Ce n'est pas une surprise, le constructeur a surtout mis en avant la capacité de son OS à faciliter la connexion entre les différents appareils qui en sont équipés. Le centre de contrôle, calqué sur celui de l'iPhone, permet de voir rapidement les différents objets qui sont connectés ensemble depuis un panneau situé juste sous les paramètres rapides et les raccourcis.

Le smartphone, la tablette, le PC, mais aussi le TV peuvent endosser le rôle de "Super Terminal", celui qui vous offre la possibilité d'interagir avec tous les appareils. Huawei élimine de fait toutes les applications permettant d'appairer un objet et de gérer sa connexion. Si vous écoutez de la musique depuis votre smartphone par exemple, vous pourrez la transférer vers une enceinte, des écouteurs, un casque ou un téléviseur juste en déplaçant son icône vers celle de l'appareil concerné. De la même manière, un glissé-déposé vous permettra de poursuivre sur votre TV un film commencé sur votre smartphone. Si vous possédez un smartphone et une tablette sous HarmonyOS, vous pourrez transférer vos données et vos activités d'un appareil à l'autre. Les partenaires de Huawei seront aussi en mesure de proposer des produits compatibles avec les appareils HarmonyOS en passant par le protocole HiLink. HiLink enregistre à l'heure actuelle 600 marques, 3 000 produits et 50 millions d'utilisations dans le monde. Huawei a opéré une mise à niveau vers HarmonyOS Connect et le programme de certifications pour les 600 partenaires a débuté en mai dernier. Parmi les marques certifiées, on retrouve notamment Bosch et Siemens.

Les widgets sont aussi de la partie et Huawei a insisté sur les nombreuses options de personnalisation. Ils sont disponibles sur smartphone, mais aussi sur tablette, montre et téléviseur.

L'OS prend plusieurs formes en fonction du type de l'appareil sur lequel il est implanté. Sur les Huawei Watch 3 et Watch 3 Pro, HarmonyOS reprend les codes de watchOS. Alors qu'un défilement vertical était demandé par les précédentes générations pour accéder à leurs fonctionnalités, ces nouveaux modèles affichent au sein d'une grille toutes les applications préinstallées ou téléchargées sur l'App Gallery.

Les dernières tablettes de Huawei, à savoir les MatePad 11 et MatePad Pro 2021 fonctionnent sous HarmonyOS 2.0 et là encore, l'allure de l'interface n'est pas sans nous rappeler un OS d'Apple, en l'occurrence iPadOS. On retrouve ainsi un dock qui regroupe les applications favorites.

Appareils compatibles et date de sortie de la mise à jour

Les produits présentés par Huawei pendant son événement du 2 juin, à savoir les Huawei Watch 3 et Watch 3 Pro ainsi que les MatePad 11 et MatePad Pro 2021 tournent sous HarmonyOS 2.0.

Huawei a également communiqué la liste des smartphones et tablettes qui recevront une mise à jour vers HarmonyOS 2.0. Mais attention, seul le marché chinois est pour le moment concerné.

Déjà disponible

Troisième trimestre 2021

Quatrième trimestre 2021

Début 2022

Mots clés:
  • comment connecter un téléphone huawei à une smart tv sans fil