Test Huawei Watch 3 : que vaut la première montre connectée sous HarmonyOS ?

Face au ban américain jouant contre elle, Huawei a dû travailler d’arrache-pied ces dernières années pour concevoir un tout nouvel OS qui ne serait plus dépendant des services de Google. Nommé HarmonyOS, ce logiciel se concrétise pour la première fois sur le marché avec la Watch 3. Le constructeur asiatique n’y va d’ailleurs pas avec le dos de la cuillère, visant directement le haut de gamme, un secteur dominé de longue date par l’Apple Watch…

Pour acquérir la Huawei Watch 3, vous devrez donc débourser pas moins de 369 € pour le modèle Active. Des versions plus luxueuses avec des matériaux plus onéreux sont aussi de la partie. La Watch 3 Classique que nous testons aujourd’hui s’affiche ainsi à 399 € avec son bracelet en cuir véritable. La facture monte ensuite à 449 € pour le modèle Elite avec bracelet en maille d’acier inoxydable.

Test Huawei Watch 3 : que vaut la première montre connectée sous HarmonyOS ?

Ces prix particulièrement élevés sont justifiés par un matériel de pointe, notamment l’emport d’une connectivité eSIM pour la première fois chez Huawei. La présence d’HarmonyOS, plus évolué que LiteOS, n’y est pas non plus étrangère. La marque chinoise nous promet ainsi une montre connectée plus intelligente que jamais, capable de rivaliser avec ses plus rudes concurrentes.

Après plusieurs jours de test, force est de constater que la Huawei Watch 3 est plus que séduisante. Mais elle a encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’égaler ses homologues sous WatchOS et WearOS. On vous donne tous les détails dans les paragraphes suivants.

Mots clés:
  • que dois-je faire avec mon téléphone huawei