Testé Galaxy Watch3, montre à tout faire

Elle est belle, bourrée de fonctions et utilise une brillante innovation : le cadre rotatif pour la navigation. La Galaxy Watch3 est sans contredit la reine des montres intelligentes Android. Bon, la reine coûte cher, elle fonctionne nettement mieux avec les appareils Samsung et certaines fonctions auraient besoin d’une mise au point.

Karim BenessaiehLa Presse

On aime

Toute ronde, épaisse de 11,1 mm, la Galaxy Watch3 ne pèse que 53,8 grammes. Elle vient en trois tons avec de jolis bracelets en cuir. Elle n’a plus rien à voir avec ses prédécesseures costaudes et peu discrètes et se confond aisément avec une montre classique.

Mais ne vous fiez pas aux apparences : c’est tout un microordinateur qu’on a tassé dans aussi peu d’espace. WiFi et Bluetooth, gyroscope, baromètre, accéléromètre, capteur de luminosité et de rythme cardiaque, GPS, cet attirail lui permet d’être indépendante d’un téléphone. Son processeur de 1,15 GHz utilise une mémoire vive de 1 Go et dispose de 8 Go de stockage.

Bref, c’est du haut de gamme. Il n’y a pratiquement aucune fonction qu’on peut trouver ailleurs que la Watch3 n’offre pas. Elle affiche les informations pertinentes, notamment la vitesse, la durée et les calories dépensées, pour 40 exercices physiques et en détecte automatiquement 8.

Votre rythme cardiaque et le nombre de pas est compté en permanence, elle détecte vos chutes, la qualité de votre sommeil et offre 120 programmes d’entraînement. En ces temps de pandémie, elle mesure même le taux d’oxygène dans le sang, indicateur probable d’une infection à la COVID-19.

Testé Galaxy Watch3, montre à tout faire

Météo, textos, courriels, chronomètre ou minuterie, calendrier, musique stockée sur la montre ou avec Spotify, appels téléphoniques au poignet, dictée de messages par reconnaissance vocale : tout est offert. Pour l’apparence des horloges, on dispose de 80 000 choix, certains très classiques avec un beau design vieillot, d’autres plus numériques avec des informations plus nombreuses.

Pour naviguer entre toutes ces fonctions, au lieu du petit bouton rotatif sur le côté d’Apple, on dispose d’un cadre qui fait tout le tour de l’écran. Cette méthode pour passer d’une appli à une autre ou pour faire défiler les courriels ou les textos est imbattable et beaucoup plus précise que l’utilisation du doigt sur l’écran tactile.

L’autonomie de la pile est au-dessus de la moyenne, avec deux bonnes journées pleines d’utilisation. On peut la recharger avec son petit socle fourni ou par induction avec un téléphone Samsung.

La connexion Bluetooth est presque instantanée avec un téléphone Samsung quand on allume la montre pour la première fois. Il est possible de créer une connexion avec un autre téléphone Android en téléchargeant l’application Galaxy Wearable. Le processus est plus long, mais on dispose ensuite de toutes les fonctions.

On aime moins

À 529,99 $ pour le modèle 45 mm que nous avons testé, la Galaxy Watch3 coûte cher. Elle rejoint en fait au cent près l’Apple Watch Series 6, sûrement pas un modèle d’abordabilité non plus.

La navigation avec le cadre rotatif est efficace, mais le classement des applis dans la montre aurait besoin d’un bon ménage. Au-delà des éléments les plus souvent utilisés, on peine à s’y retrouver dans les sous-menus. Par exemple, la plupart des indicateurs intéressants se retrouvent dans l’appli Santé, dans laquelle il faut naviguer pour trouver ensuite le taux d’oxygène. Celui-ci est inconstant : en moins de cinq minutes, nous avons obtenu un taux inquiétant de 84 %, puis nous sommes remonté à 96 %.

La fonction de pression sanguine est offerte dans certains pays, mais malheureusement pas au Canada.

Théoriquement, une application Galaxy Watch pour iPhone est offerte dans l’App Store. Mais nous n’avons jamais réussi à établir la connexion avec la montre, malgré deux tentatives avec deux iPhone différents.

On achète ?

Réglons le cas des propriétaires d’iPhone : la Watch3 ne vous est pas destinée.

Pour les autres, il s’agit de la meilleure montre intelligente Android que nous ayons testée. Rapide, avec toutes les fonctions imaginables – et nous n’en avons présenté qu’une partie –, elle est impressionnante. Pour accepter de payer autant, il faut évidemment faire partie de cette minorité d’utilisateurs conquis par l’idée d’une montre intelligente. Ceux-là, s’ils veulent le haut du panier, seront comblés avec la Galaxy Watch3.

Fiche : Galaxy Watch3Fabricant : SamsungPrix : 479,99 $ (41 mm) et 529,99 $ (45 mm)Note : 4,5 sur 5

Mots clés:
  • comment connecter une montre samsung au téléphone